Poétique siamois


Furieux contre le chat siamois, de Patricia Guenot.

Furieux contre le chat siamois
Que favorise sa maîtresse,
Le chien en manque de caresses
Sombre dans un noir désarroi.

Il court dans le logis bourgeois
En aboyant avec tristesse,
Furieux contre le chat siamois
Que favorise sa maîtresse.

Quand il renverse un coffre en bois
Bourré de fragiles richesses,
Surgit la femme qui s’empresse
De corriger le maladroit,
Furieux contre le chat siamois.

Merci au blog des Petites Bavardes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :