Ces fameux rebords de fenêtre (1)


Que serait le chat sans son fameux rebord de fenêtre ? Je vous pose la question…

Il n’y a pas si longtemps que Charlie les a découvert, car il était avant trop trouillard pour s’élancer « aussi haut ». Bref, l’autre jour, il s’est d’ailleurs bien cogné au verre de la fenêtre en pensant, un peu trop hâtivement, qu’il allait prendre un peu l’air ; oui, sauf que la fenêtre était fermée !

Bonjour le choc et surtout les miaulements qui ont suivi, en signe de mécontentement… Car Charlie n’aime pas que l’on se moque de lui ouvertement !

Enfin, pour illustrer cette pensée du soir, voici quelques clichés de chez nous :

2390669414_bf696140e0

2390673380_ab31608750

2390666276_03c84d7fd9

2390662480_f3e6e85292

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :