Extraits du Chat huppé (3)


Claude Alexandre (extrait de ce livre) :

Quatre chats, actuellement, chez la photographe Claude Alexandre : Tulipe, la vieille siamoise, 17 ans ; Titoum, tout gris, 16 ans ; Sarah la noire et Bernard le roux, 4 ans, frère et soeur, ainsi nommés à cause d’un ami comédien.

…/…

L’an dernier, j’exposais des photos au festival de l’Erotisme. C’était un dimanche, j’avais un rendez-vous très tôt. J’allais partir quand ma vieille siamoise se met tout à coup à cracher, à faire des choses invraisemblables avec ses pattes autour de sa bouche, et du sang sort ! Les trois autres étaient autour d’elle à la regarder, atterrés. Que faire un dimanche ? Le vétérinaire ? Pas là. J’appelle SOS-vétérinaires, un très gentil garçon arrive. Il l’ausculte, ne trouve rien, sinon qu’elle est en parfaite santé ! Aurait-elle avalé un sale truc, ou bien quoi ? Impossible de la regarder de près tellement elle s’agitait. Piqûre, puis calme. Tous mes rendez-vous loupés, je ne voulais pas la laisser seule.

Quatre jours plus tard, près de moi, elle est sur la table de la cuisine. Elle semble normale. Soudain, j’entends « couic ! ». Et une dent tombe. Elle avait dû la casser l’autre matin, d’où le mal, et le sang. J’ai gardé la dent. Je vais vous la monter.

…/…

Cette vieille siamoise ! Dire que depuis qu’elle est jeune, elle dégobille tous les jours ! Elle n’est pas malade mais elle se goinfre. Elle adore les croquettes, bien qu’on dise que ce soit mauvais pour les chats, elle va avoir dix-sept ans, elle n’est pas encore morte. Dès qu’elle entend la boîte de grains, elle arrive en pédalant, se jette dessus et, généralement, une minute après, il y a un dégobillis dans le coin. Ça répugne à tout le monde, moi, j’ai l’habitude de ramasser les dégobillis.

…/…

Regardez la siamoise, c’est un chat à la puissance dix, un super chat, mais elle joue comme un chien, elle ramène les objets qu’on lance, les bouts filtres de mes cigarettes ou les noyaux d’olives. Ou bien joue avec pendant des heures.

…/…

Un jour, dans mon précédent appartement, un incendie s’est déclaré à l’étage en dessous.

…/…

Les pompiers sont arrivés et nous ont fait descendre sur le trottoir. J’ai dit : moi, je ne descends pas sans mes chats ! A l’époque, il n’y avait que Lipon et Titoum. J’ai pu les emmener. Lui, très peureux, devenu infernal, poussait de véritables hurlements.

…/…

Lipon, la siamoise, est restée dans mes bras sans bouger, regardant tout ce qui se passait, acceptant les caresses de ceux qui lui plaisaient, crachant sur les autres, très contente de tout cela.

3 Réponses so far »

  1. 1

    […] Aimée, Claude Alexandre, Claude Ballif, Maurice Béjart, Pierre Belfond, Bilal, Albert Bitran, Lucien Bodard, Edouard […]

  2. 2

    siams said,

    Merci pour ton com chez moi..à +

  3. 3

    siams said,

    Mais de rien ; Entre homonymes, on se doit bien cela ;o)
    Les SiAmS


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :